La plupart des produits fabriqués à la Barbade sont admissibles à l’entrée en franchise de droits et de quotas sur les principaux marchés mondiaux. Parmi les accords commerciaux préférentiels internationaux dont bénéficie la Barbade figurent l’Initiative du bassin des Caraïbes, la CARIBCAN, l’Accord de partenariat économique CARIFORUM-UE (APE), la CARICOM, le Venezuela et la Colombie, la CARICOM/République dominicaine et la CARICOM/CUBA.

Initiative du bassin des Caraïbes (ICB)

En vertu des dispositions de l’Initiative du bassin des Caraïbes (ICB), les produits fabriqués à la Barbade sont intégralement entrés sur le marché des États-Unis – à condition qu’au moins 35 de la valeur estimative des produits proviennent de la Barbade. Cette exigence d’origine peut être réduite à 20 si la valeur du produit n’est pas inférieure à 15 est représentée par le contenu des États-Unis ou du Porto Rico.

CARIBCAN

Les produits fabriqués ou assemblés à la Barbade peuvent être exportés au Canada sans droits de douane dans le cadre du programme CARIBCAN de ce pays. Dans ce cas, au moins 60 des prix ex-usine du produit doivent provenir de la Barbade ou du Canada. Ainsi, les intrants barbadiens peuvent être très faibles et le produit est toujours admissible à l’entrée en franchise de droits si l’intrant canadien de matières premières est très élevé.

Accord de partenariat économique UE-CARIFORUM (APE)

Aux termes de l’accord de partenariat économique UE-CARIFORUM (APE), pour tous les produits originaires des pays de la CARIFORUM et exportés vers l’UE (autres que le riz et le sucre), l’accord a entraîné un régime d’accès libre de droits et de quotas (DFQF) à compter du 1er janvier 2008. L’APE comprend également un protocole d’application de la Convention de l’UNESCO sur la diversité culturelle et offre aux artistes du CARIFORUM et à d’autres fournisseurs de services liés à la culture des possibilités de déplacement temporaire des personnes et d’accès aux marchés de coproduction.

Caricom

La Barbade est un membre fondateur de la Communauté des Caraïbes (CARICOM). Les produits fabriqués à la Barbade et satisfaitnt à certains critères de qualification peuvent être exportés sans droits de douane vers les marchés des autres États membres de la CARICOM. Pour être admissibles à l’accès en franchise de droits aux marchés de la CARICOM, les produits fabriqués par les Barbadiens doivent modifier la classification douanière ou satisfaire au critère minimal de la valeur ajoutée ou peuvent être entièrement produits.

Venezuela et Colombie

Les produits fabriqués par les Barbadiens peuvent également être exportés vers le Venezuela et la Colombie en vertu des accords de la CARICOM du Venezuela et de la Colombie sans obtenir de droits de douane. Ces initiatives prévoient que certains produits fabriqués à la Barbade peuvent être exportés gratuitement vers le Venezuela et la Colombie, à condition qu’au moins cinquante (50) pour cent de la valeur à l’exportation du produit soit une valeur ajoutée locale ou que le produit final soit classé sous une rubrique tarifaire différente de l’un des intrants matériels.

CARICOM – République dominicaine

En vertu de cet accord de la CARICOM, la Barbade dispose d’un ensemble complet de négociations commerciales bilatérales avec la République dominicaine (DR). L’accord prévoit l’élimination ou l’élimination progressive des droits sur toutes les marchandises, à l’exception de celles qui pourraient être identifiées comme « ensible ».

CARICOM – Cuba

L’Accord commercial CARICOM-Cuba implique une large gamme de produits. Les règles d’origine de l’accord sont fondées sur le principe général d’une transformation substantielle caractérisée par le changement de la rubrique de classification douanière.